La terminologie

Le problème
Quels sont les termes et définitions «appropriés» pour être utilisés en ce qui concerne à la surdité?

La position de CAD
Les sourds, les devenus sourds et les malentendants sont tous des groupes très distincts. Utilisation de la terminologie appropriée montre le respect de leurs différences.

sourd
Un terme médical / audiologique se référant à ces gens qui ont peu ou pas d’audition fonctionnelle (sourds, sourds, devenus sourds et). Peut aussi être utilisé comme nom collectif («les sourds» ou «petit-d sourds”) pour désigner les personnes qui sont médicalement sourdes mais qui ne précisent pas nécessairement avec la communauté sourde.

En outre, les enfants sourds sont généralement appelés «sourd», car ils ne peuvent pas encore avoir été socialisés dans soit les personnes sourdes ou la culture non-Sourds. Si elles utilisent Connectez-vous comme première langue, ils sont appelés “sourds”.

(“Big-D”) Sourd
Un terme sociologique se référant à ces individus qui sont médicalement sourdes ou malentendantes qui identifier et à participer dans la culture, la société, et la langue des personnes Sourdes, qui est basée sur la langue des signes. Leur mode de communication préféré est le langage gestuel.

D / sourds
Utilisé comme un nom collectif pour désigner ces deux personnes «sourd» qui se reconnaissent dans la culture sourde et ces gens «sourd» qui ne le font pas.

assourdi (également connu sous le nom devenues sourdes.)
Ceci est à la fois médical et un terme sociologique se référant à des individus qui sont devenus sourds plus tard dans la vie et qui peut ne pas être en mesure d’identifier avec soit les personnes sourdes ou malentendantes communautés.

malentendant
Une personne dont la déficience auditive varie de légère à profonde et dont habituelle moyen de communication est la parole. Il est à la fois un examen médical et un terme sociologique.

malentendants
Ce terme est pas acceptable en parlant aux personnes ayant une perte auditive. “La déficience auditive” est une condition médicale; il est pas un nom collectif pour les personnes qui ont différents degrés de perte auditive. Il omet également de reconnaître les différences entre les sourds et les malentendants communautés.

personne sourde
Substitut acceptable mais trop sensible pour «sourd».

sourd manuel, sourd signature
Une personne sourde dont le mode de communication préféré est le langage gestuel.

sourdes oralistes
Une personne sourde dont le mode de communication préféré est verbal et auditif. Une personne sourde orale qui peut à la fois signe et parler peut être considérée “Sourde” si il / elle est acceptée comme telle par d’autres personnes Sourdes et utilise Connectez-vous au sein de la communauté sourde.

sourd-muet
Inacceptable. Une personne sourde peut choisir de ne pas utiliser son / sa voix; cela ne fait pas de lui / d’elle une “muette”.

sourd et muet
Offensive.

Sourds-plus
Bien qu’il a été utilisé pendant de nombreuses années pour désigner les personnes qui ont un handicap, en plus de la surdité, les termes préférés sont maintenant “Sourd avec un handicap mental», «sourdes et aveugles”, “sourds avec le CP», etc.

Non-Sourds
Terme utilisé pour faire la distinction entre la communauté des sourds et toutes les autres personnes: audience, malentendantes, devenues sourdes et sourdes oralistes.

Langue des signes
La langue officielle de la communauté sourde. Doit toujours être capitalisés, tout comme l’anglais et le français sont capitalisés, car tous trois sont des langues légitimes. (Nous reconnaissons que la capitalisation de la / des noms de la culture de la langue ne sont pas une caractéristique commune de la plupart des langues, mais il est tellement en anglais.)

ATS
L’acronyme approprié pour les dispositifs spéciaux utilisés par D / sourdes, malentendantes et entendantes pour communiquer avec l’autre à travers le système téléphonique. Le terme français est ATS.

TDD
Pas plus acceptable comme acronyme pour les appareils téléphoniques spéciaux.
TT (téléscripteur)
Utilisé dans certains pays européens et par la Commission fédérale des communications des États-Unis comme terme de remplacement pour “ATS”. Non accepté au Canada parce qu’il est un terme de l’audience-inventé et parce que le signe car il est impoli en ASL.

Approuvé: 23 JULY 2012

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:
L’Association des Sourds du Canada-Canadian Association of the Deaf
303- 251 Bank Street
Ottawa, Ontario K2P 1X3
(613)565-2882 Voice/TTY
(613)565-1207 Fax
www.cad.ca

Quels sont les termes et définitions «appropriés» pour être utilisés en ce qui concerne à la surdité?

La position de CAD
Les sourds, les devenus sourds et les malentendants sont tous des groupes très distincts. Utilisation de la terminologie appropriée montre le respect de leurs différences.

sourd
Un terme médical / audiologique se référant à ces gens qui ont peu ou pas d’audition fonctionnelle (sourds, sourds, devenus sourds et). Peut aussi être utilisé comme nom collectif («les sourds» ou «petit-d sourds”) pour désigner les personnes qui sont médicalement sourdes mais qui ne précisent pas nécessairement avec la communauté sourde.

En outre, les enfants sourds sont généralement appelés «sourd», car ils ne peuvent pas encore avoir été socialisés dans soit les personnes sourdes ou la culture non-Sourds. Si elles utilisent Connectez-vous comme première langue, ils sont appelés “sourds”.

(“big-D”) Sourd
Un terme sociologique se référant à ces individus qui sont médicalement sourdes ou malentendantes qui identifier et à participer dans la culture, la société, et la langue des personnes Sourdes, qui est basée sur la langue des signes. Leur mode de communication préféré est le langage gestuel.

D / sourds
Utilisé comme un nom collectif pour désigner ces deux personnes «sourd» qui se reconnaissent dans la culture sourde et ces gens «sourd» qui ne le font pas.

assourdi (également connu sous le nom devenues sourdes.)
Ceci est à la fois médical et un terme sociologique se référant à des individus qui sont devenus sourds plus tard dans la vie et qui peut ne pas être en mesure d’identifier avec soit les personnes sourdes ou malentendantes communautés.

malentendant
Une personne dont la déficience auditive varie de légère à profonde et dont habituelle moyen de communication est la parole. Il est à la fois un examen médical et un terme sociologique.

malentendants
Ce terme est pas acceptable en parlant aux personnes ayant une perte auditive. “La déficience auditive” est une condition médicale; il est pas un nom collectif pour les personnes qui ont différents degrés de perte auditive. Il omet également de reconnaître les différences entre les sourds et les malentendants communautés.

personne sourde
Substitut acceptable mais trop sensible pour «sourd».

sourd manuel, sourd signature
Une personne sourde dont le mode de communication préféré est le langage gestuel.

sourdes oralistes
Une personne sourde dont le mode de communication préféré est verbal et auditif. Une personne sourde orale qui peut à la fois signe et parler peut être considérée “Sourde” si il / elle est acceptée comme telle par d’autres personnes Sourdes et utilise Connectez-vous au sein de la communauté sourde.

sourd-muet
Inacceptable. Une personne sourde peut choisir de ne pas utiliser son / sa voix; cela ne fait pas de lui / d’elle une “muette”.

sourd et muet
Offensive.

Sourds-plus
Bien qu’il a été utilisé pendant de nombreuses années pour désigner les personnes qui ont un handicap, en plus de la surdité, les termes préférés sont maintenant “Sourd avec un handicap mental», «sourdes et aveugles”, “sourds avec le CP», etc.

Non-Sourds
Terme utilisé pour faire la distinction entre la communauté des sourds et toutes les autres personnes: audience, malentendantes, devenues sourdes et sourdes oralistes.

Langue des signes
La langue officielle de la communauté sourde. Doit toujours être capitalisés, tout comme l’anglais et le français sont capitalisés, car tous trois sont des langues légitimes. (Nous reconnaissons que la capitalisation de la / des noms de la culture de la langue ne sont pas une caractéristique commune de la plupart des langues, mais il est tellement en anglais.)

ATS
L’acronyme approprié pour les dispositifs spéciaux utilisés par D / sourdes, malentendantes et entendantes pour communiquer avec l’autre à travers le système téléphonique. Le terme français est ATS.

TDD
Pas plus acceptable comme acronyme pour les appareils téléphoniques spéciaux.

TT (téléscripteur)
Utilisé dans certains pays européens et par la Commission fédérale des communications des États-Unis comme terme de remplacement pour “ATS”. Non accepté au Canada parce qu’il est un terme de l’audience-inventé et parce que le signe car il est impoli en ASL.

Approuvé: 23 & nbsp; juillet 2012

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:
L’Association des Sourds du Canada-Canadian Association of the Deaf
303- 251 Bank Street
Ottawa, Ontario K2P 1X3
(613)565-2882 Voice/TTY
(613)565-1207 Fax
www.cad.ca