Le CRTC approuve enfin le service de relais vidéo

Nouvelles & Évènements



Le CRTC approuve enfin le service de relais vidéo

vendredi 25 janvier 2008

Depuis quatre ans, l’Association des Sourds du Canada et la Société culturelle canadienne des Sourds combattent sans répit pour l’instauration du service de relais vidéo (SRV) au Canada.

Tout au long de l’année dernière, nous avons fait valoir auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) la nécessité d’établir un SRV. Cette instance cherchait à décider comment les entreprises de télécommunications devraient utiliser les fonds des « comptes de report ».

Le 17 janvier 2008, le CRTC a annoncé sa décision. Vous pouvez lire le texte complet sur son site Web à

http://www.crtc.gc.ca/fra/archive/2008/dt2008-1.htm

Voici ce que cela signifie pour nous autres Sourds : Bell Canada et Telus vont établir leur propre SRV régional. Telus desservira la C.-B. et l’Alberta, Bell Canada desservira l’Ontario et le Québec.

Si vous n’habitez pas dans ces provinces, le CRTC dit « dommage pour vous! » L’ASC et la SCCS ont milité avec acharnement auprès du CRTC pour l’établissement d’un SRV national. Nous avons fait valoir qu’il serait discriminatoire et injuste de priver du SRV les gens demeurant en dehors de la C.-B., de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec. Mais le CRTC a rejeté notre argumentation et a refusé d’appuyer l’utilisation des fonds des comptes de report.

Le CRTC a également approuvé des projets de service de relais sur protocole Internet (IP) pour la C.-B., l’Alberta, l’Ontario et le Québec. Le service de relais IP est semblable au vieux service de transmission de messages, mais il passe par l’internet et on se sert d’un ordinateur au lieu d’un TTY pour la connexion.

Le service de relais IP peut débuter immédiatement. Néanmoins, ni Bell, ni Telus n’ont annoncé quand ils seraient prêts à offrir le SRV. Bell a laissé entendre qu’elle pourrait commencer vers la fin de 2008.

Nous sommes contents que le SRV arrive enfin au Canada. Mais nous ne sommes pas contents que ce ne soit pas un SRV national. Nous sommes contrariés du fait que six provinces et trois territoires sont privés de tout SRV!

Sachez que les SRV ne sont pas exploités par la communauté Sourde. Nous n’avons aucune responsabilité pour les SRV. Nous n’avons pas le pouvoir de forcer Bell et Telus de démarrer leur SRV plus vite.

Nous continuerons à pousser les entreprises de téléphonie à collaborer avec la communauté Sourde et à nous donner de vrais emplois pour aider à établir et à exploiter le SRV. Les invitations à siéger gratuitement à des « conseils consultatifs » sans pouvoir sur l’administration du SRV ne nous satisferont pas. Nous encourageons les Canadiens Sourds à refuser de siéger à un conseil consultatif et à exiger que Bell et Telus engagent des Canadiens Sourds pour des emplois rémunérés dans les SRV.

En conclusion, nous tenons à vous remercier tous pour votre appui tout au long de notre très long combat pour obtenir le SVR et pour votre patience durant toutes ces années jusqu’à ce que le CRTC et les entreprises de télécommunications décident enfin de l’instaurer. Quelle bataille, hein?

Sincèrement,

Sign Relay Canada – Service de Relais Canada
Association des Sourds du Canada
Société culturelle canadienne des Sourds