LES COMMUNAUTÉS SOURDES ONT PARTICIPÉ AUX ÉVÈNEMENTS MARQUANT LA JOURNÉE DE SENSIBILISATION QUI S’EST TENUE DANS TOUT LE CANADA EN SOUTIEN AUX SERVICES PERMANENTS DE RELAIS VIDÉOS (SRV) LE 21 SEPTEMBRE 2012

Nouvelles & Évènements


LES COMMUNAUTÉS SOURDES ONT PARTICIPÉ AUX ÉVÈNEMENTS MARQUANT LA JOURNÉE DE SENSIBILISATION QUI S’EST TENUE DANS TOUT LE CANADA EN SOUTIEN AUX SERVICES PERMANENTS DE RELAIS VIDÉOS (SRV) LE 21 SEPTEMBRE 2012

mardi 11 septembre 2012

Pour diffusion immédiate

Le 11 septembre 2012 (Ottawa, ON) – Le Conseil d’administration de l’Association des Sourds du Canada (ASC), en partenariat avec le Comité de la British Columbia Video Relay Services (BCVRS) a annoncé que la Journée de sensibilisation au SRV au Canada se tiendra le vendredi 21 septembre 2012.

Des groupes de Canadiens sourds vont se réunir aux bureaux du CRTC et d’Industrie Canada dans 9 des 10 provinces à travers le pays à 11 h locale pour exiger l’obtention d’un service de relais vidéo permanent (SRV) au Canada, qui comprend les langues parlées (anglais et français) et les langues des signes (American Sign Language (ASL) et la Langue des signes québécoise (LSQ).

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a enquêté depuis 2006 sur les Services de relais vidéo (SRV) comme une option pour les Canadiens sourds. Depuis juillet 2012, Bell a terminé une étude de faisabilité et Telus-Sorenson a complété un essai sur les SRV au Canada. Les rapports ont été soumis au CRTC aux fins d’examen. Les Canadiens sourds sont reconnaissants au CRTC pour sa longue histoire de dispositions en télécommunications pour les Sourds et les Malentendants. Nous attendons avec impatience une décision positive du CRTC au plus tard le 31 décembre 2012.

« Nous souhaitons que l’évènement du 21 septembre reflète notre gratitude vis-à-vis du CRTC pour ses réalisations au cours des 40 dernières années dont le sous-titrage codé (CC), ATS, 9-1-1 ATS et le relais IP texte dont ont bénéficié la communauté des Sourds et la communauté des entendants », a déclaré Kimberly Wood, représentant le Comité de la BCVRS. « Nous voulons que le SRV continue à créer des ponts entre les deux communautés à travers tout le Canada. »

« Nous, Canadiens sourds sommes impatients de découvrir les prochaines étapes du CRTC parce que nous voulons qu’il prenne, d’ici la fin de l’année, la décision finale soit un « OUI » pour le SRV au Canada », a déclaré Frank Folino, vice-président de l’Association des Sourds du Canada.

La Charte canadienne des droits et libertés stipule que les citoyens sourds ont «un droit à l’assistance d’un interprète », dans des situations où ils ne « parlent pas la langue dans laquelle se déroule la procédure ». Les services ATS ne permettent pas l’accès à l’ASL ou la LSQ, et forcent à la place les consommateurs à utiliser l’anglais ou le français. Le SRV, au contraire, veille à ce que les personnes sourdes contribuent à leur lieu de travail, leur communauté et leurs familles avec la même efficacité que les autres. Les Canadiens sourds aimeraient avoir, en option, les services de relais vidéo pour les télécommunications, en plus des télécommunications dactylographiées.

Le Canada est un pays progressiste, inclusif et nous attendons avec impatience de voir ces valeurs reflétées dans un même accès, grâce à la technologie, pour tous nos citoyens sourds.

Personnes-ressources pour les médias:

Doug Momotiuk, président, ASC à DMomotiuk@smd.mb.ca
Frank Folino, ASC, vice-président à frank.folino@yahoo.ca