Lettre á Gouvernement de l’Alberta sur le feux de forêt á Fort McMurray

Nouvelles & Évènements
mai 16, 2016

news-blog-change

 

 

 

 

Lundi, le 16 mai 2016

Marcella Munro, directrice, Outreach and Communications Manager 
Premier’s Southern Alberta Office
Executive Branch
McDougall Centre
455 – 6 Street SW
Calgary, AB T2P 4E8

PAR COURRIEL

Madame Marcella Munro,

Au nom de l’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD), je tiens à vous faire part de la tristesse que nous éprouvons par rapport aux incendies dévastateurs qui ont ravagé Fort McMurray et ses alentours dans le nord-est de l’Alberta. Nos pensées vont vers les évacués qui ont dû abandonner leurs maisons détruites par le feu.

Fondée en 1940, l’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD) est l’information, la recherche, et l’organisation nationale de l’action communautaire des personnes sourdes au Canada. Nous promouvons et protégeons les droits, les besoins et les préoccupations de ceux qui sont linguistiquement et culturellement sourds qui utilisent l’American Sign Language (ASL) et la langue des signes québécoise (LSQ).

L’ASC-CAD aimerait appuyer la teneur de la lettre qui vous a été remise de la part de l’Alberta Association of the Deaf (Association des Sourds de l’Alberta) parce que nous avons constaté qu’il n’y avait pas d’ interprètes en langue des signes lors d’une émission en direct à la télévision, ni dans toutes les vidéos partagées via les plates-formes de médias sociaux lorsque la première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, faisait des discours, des mises à jour et partageait des plans d’urgence concernant la situation à Fort McMurray et dans les environs, en Alberta.

Nous tenons à vous informer que les personnes sourdes qui utilisent l’American Sign Language (ASL) et la langue des signes québécoise (LSQ) exigent l’accès aux mêmes communications pour toutes les préparations pour les catastrophes naturelles et les situations d’urgence de grande envergure. Ces individus et les communautés doivent également avoir accès à l’information, par exemple, les informations sur la préparation en cas d’incendie et la notification des emplacements des centres d’évacuation.

Nous sommes conscients que tout un groupe d’utilisateurs de la langue des Signes a été laissé à lui-même pour trouver d’autres ressources indirectes d’informations ou de mises à jour importantes. En outre, des groupes importants, comme celui des personnes malentendantes bénéficieraient de sous-titrage. N’ayant aucun accès direct à cette information critique est inacceptable dans de telles circonstances. En cas d’urgence, il est essentiel que des informations vitales soient transmises en temps opportun, à des groupes de personnes sourdes, partout au Canada, y compris aux résidents et autres personnes directement affectées par la situation actuelle des incendies de forêt dans le nord de l’Alberta.

La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) a officiellement reconnu les langues des signes et a confirmé les droits et les protections de ces langues et donné un statut égal aux langues parlées/écrites dans les pays signataires, dont le Canada. Notre Parlement a ratifié le traité en mars 2010. La CDPH reconnaît l’accès aux communications et à la sécurité personnelle comme droits humains.

Il y a sept articles de la CDPH, qui exigent l’accès aux communications pour les personnes sourdes qui utilisent la langue des signes lors de catastrophes naturelles et autres situations d’urgence de grande envergure. Ceux-ci sont:

  • Article 1- Objectif
  • Article 5 – Égalité et non-discrimination
  • Article 9 – Accessibilité
  • Article 11- Situations de risque et situations d’urgence humanitaire
  • Article 19 – Autonomie de vie et inclusion dans la communauté
  • Article 21- Liberté d’expression et d’opinion et accès à l’information
  • Article 25 – Santé

Nous demandons au gouvernement de l’Alberta que toute la population ait accès total aux plans d’urgence et se serve d’interprètes en langue des signes pour toute diffusion en direct. Vous pouvez jeter un coup d’œil sur ces exemples parfaits où dans de tels cas des dispositions d’interprétation en direct avaient été prises aux États-Unis d’Amérique, en Australie. Allez sur les liens suivants:

Vous pouvez communiquer avec moi par courriel à ffolino@cad.ca et je serai ravi de profiter de l’occasion de vous rencontrer le plus tôt possible, à votre convenance, pour discuter plus en détails de la gestion et de la planification des situations d’urgence qui peuvent être proposées, à l’avenir, aux personnes sourdes dans les mêmes situations.

Mes sincères salutations,

[Original signé par F. Folino]

Frank Folino
président

Liste de distribution:

  • Calvin Novak, président, Alberta Association of the Deaf
  • Kyle Badree, président, Edmonton Association of the Deaf
  • Cindy Pilz, présidente, Calgary Association of the Deaf
  • Conseil d’administration et personnel, Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf
  • Affiliés provinciaux et organisationnels, Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf
  • Jocelyn Mark, présidente, Association des interprètes de langage visuel du Canada
  • Karla Pelrine, présidente, Association of Sign Language Interpreters of Alberta
  • Rylyn Lennox, présidente, Jeunesse sourde du Canada
  • L’honorable Rachel Notley, première ministre de l’Alberta
  • L’honorable Danielle Larivée, ministre des Affaires municipales, Alberta
  • Brad Pickering, sous-ministre des Affaires municipales, Alberta
  • Shane Schreiber, directeur général, Alberta Emergency Management Agency
  • Jaclyn Hager, adjoint-exécutif du directeur général, Alberta Emergency Management Agency
  • L’honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada
  • L’honorable Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères du Canada
  • L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
  • L’honorable Carla Qualtrough, ministre des Sports et des Personnes handicapées
  • Ban Ki-moon, secrétaire général, Nations unies
  • Colin Allen, président, World Federation of the Deaf
  • Debra Russell, présidente, World Association of Sign Language Interpreters
  • Stephen Hlibok, président, International Deaf Emergency