Rapport, automne 2009

Nouvelles & Évènements



Rapport, automne 2009
lundi 23 novembre 2009

par Doug Momotiuk, président

Fonds canadien pour l’éducation des Sourds (FCES)

Le conseil d’administration du FCES a approuvé le financement d’un recours en justice pour appuyer le droit d’une fille Sourde d’étudier à la Sir James Whitney School for the Deaf à Belleville, Ontario. Cette fille est Sourde tant culturellement que linguistiquement. Sa surdité se situe dans le cerveau plutôt que dans le nerf auditif, ainsi les audiogrammes détectent une audition presque normale au niveau des oreilles. Le gouvernement de l’Ontario, se basant exclusivement sur les audiogrammes, a rejeté sa demande plusieurs fois. Nous avons gagné notre cause. Le gouvernement doit dorénavant prendre en compte d’autres facteurs comme la culture et la langue du demandeur et l’éventuelle surdité du cerveau. Ce succès ouvrira la porte des écoles provinciales à d’autres étudiants Sourds. Félicitations à Scott Simser, avocat, aux parents et à Jim Roots!

Consultations en ligne : Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées

Le gouvernement du Canada effectue une consultation en ligne pour connaître le point de vue des collectivités de personnes handicapées sur la ratification de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. J’ai présenté notre point de vue en juillet au nom de l’ASC et des organismes affiliés. Nous reconnaissons particulièrement les cinq articles (2, 9, 21, 24 et 30) de la Convention qui traitent des questions relatives aux Sourds. Les organismes pour les personnes handicapées prient instamment le gouvernement de ratifier la convention le 3 décembre 2009 (Journée internationale des personnes handicapées).

Mettons fin à l’exclusion 2009

Frank Folino a représenté l’ASC à Mettons fin à l’exclusion 2009 – une table ronde sur la pauvreté invalidante/citoyenneté habilitante qui a eu lieu à Ottawa le 1er octobre. L’objectif était de faire connaître les enjeux relatifs à la pauvreté particulièrement dans les collectivités handicapées.

Des excuses du CIES

L’ASC a écrit une lettre au comité organisateur du Congrès international des éducateurs pour Sourds de Vancouver et à tous les délégués à travers le monde. Cette lettre exige des excuses publiques et officielles du 21e Congrès international des éducateurs pour Sourds pour les gestes posés au CIES 1880 à Milan et les terribles répercussions qu’ils ont eues sur les collectivités et les individus Sourds à travers le monde depuis 130 ans. Elle demande également que le congrès reconnaisse et accepte la résolution adoptée par le congrès de la Fédération mondiale des Sourds à Madrid en 2007. Claire Anderson, présidente du congrès, a reçu cette lettre et l’a transmise au comité. Nous collaborons étroitement avec le comité de C.-B. qui négocie avec le CIES le libellé des excuses. Nous profitons de cette occasion pour saluer ces dirigeants de Vancouver de leur travail acharné à cet important enjeu! Gardez l’œil sur le site Web de l’ASC pour d’autres informations.