Soutien nourrisson Dépistage et crédit d’impôt pour personnes handicapées

Nouvelles & Évènements



Soutien nourrisson Dépistage et crédit d’impôt pour personnes handicapées

vendredi 8 octobre 2010

8 octobre 2010 Pour publication immédiate

LA COLLECTIVITÉ DES SOURDS APPUIE LE DÉPISTAGE DE LA SURDITÉ CHEZ LES NOUVEAUX NÉS ET LES MODIFICATIONS AU CRÉDIT D’IMPÔT POUR PERSONNES HANDICAPÉES

Ottawa (Ontario) — L’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD), l’organisme national des consommateurs Sourds, appuie le projet de dépistage national de la surdité des nouveaux nés. L’ASC-CAD appuie également les modifications aux conditions d’admissibilité au crédit d’impôt pour personnes handicapées.

« Il est important de dépister rapidement les nouveau-nés sourds ou malentendants, » explique Doug Momotiuk, président de l’ASC-CAD, « il est également important de leur fournir une structure de soutien le plus rapidement possible. »

Momotiuk précise qu’il faut que des experts Sourds fassent partie de l’équipe d’intervention à la suite du dépistage précoce des nouveau-nés.

« Il n’existe pas de méthode unique d’intervention auprès d’un bébé sourd, » dit-il, « les experts Sourds fournissent une assistance sans égale relativement à la recommandation et à l’enseignement des langues parlées et gestuelles. Leur formation et leur expérience personnelle doivent avoir un poids égal et vital dans l’évaluation. »

Quant aux récentes demandes de modifications au crédit d’impôt pour personnes handicapées, James Roots, directeur exécutif de l’ASC-CAD, fait valoir que « l’ASC-CAD affirme depuis 30 ans que les conditions d’admissibilité ne reflètent pas les réalités quotidiennes auxquelles se heurtent les personnes qui sont sourdes ou malentendantes.

« Les médecins et autres personnes qui proposent les implants cochléaires comme remède miracle pour la surdité ont toujours prétendu que les implants transformaient les personnes sourdes en personnes entendantes. Nous avons toujours répondu qu’ils sont encore sourds et qu’ils ont toujours besoin de soutien comme celui du crédit d’impôt pour personnes handicapées.

« Il est gratifiant de constater qu’ils admettent maintenant que les implants cochléaires ne transforment pas les sourds en personnes entendantes. Nous nous réjouissons de faire front commun avec eux pour l’égalité et les droits des personnes Sourdes à travers le Canada. »

— 30 —

Contacts : Doug Momotiuk, président: dmomotiuk@smd.mb.ca
Jim Roots,directeur exécutif jroots@cad.ca ou jamesroots@rogers.blackberry.net