VLOG – Importante décision sur l’éducation!

Nouvelles & Évènements



VLOG – Importante décision sur l’éducation!
lundi 19 avril 2010
Regarde la Vlog!

Au mois d’août 2009, il s’est passé quelque chose d’important qui affectera toutes les écoles pour les Sourds à travers le Canada.

Vous savez que les gouvernements provinciaux croient que les enfants Sourds devraient être placés dans des écoles ordinaires. En conséquence, les écoles pour les Sourds ont de moins en moins d’élèves. De nombreux enfants Sourds souffrent dans des écoles ordinaires alors qu’ils pourraient réussir dans des écoles pour les Sourds avec l’ASL/LSQ, des amis Sourds et des enseignants Sourds.

En Ontario, une famille a contesté le gouvernement. Les parents voulaient placer leur enfant dans une école pour les Sourds. Le gouvernement a refusé. Pourquoi? Parce que même si cette fille peut entendre avec ses oreilles, son cerveau ne comprend pas la langue parlée : elle souffre de surdité du cerveau. Par contre, elle peut communiquer en langue des signes et la comprendre!

Sa famille appuie activement la culture Sourde. Les membres de la famille ont appris l’ASL. Ils reconnaissent que leur fille a besoin d’un milieu ASL à l’école.

L’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf s’est impliquée. Nous avons aidé la famille à faire appel de la décision du gouvernement. Le gouvernement s’est entêté et a continué à refuser l’accès à l’école pour les Sourds à cette enfant. Pourquoi? Parce que d’après son audiogramme, elle peut entendre. Mais un audiogramme ne montre pas sa surdité du cerveau ni le fait qu’elle ne comprend pas la langue parlée même si ses oreilles l’entendent. L’audiogramme ne montre pas sa culture Sourde et sa langue Sourde.

L’ASC-CAD a engagé un avocat pour aider la famille : Scott Simser, un avocat Sourd d’Ottawa. Scott en a appelé à la Cour supérieure de justice de l’Ontario.

En août, le juge a statué en faveur de la famille. Le juge a dit que le gouvernement avait tort de rejeter la fille à cause de son audiogramme. Il a ajouté que le gouvernement devait se préoccuper également de ses besoins en matière de langue. Si elle peut profiter d’une éducation en ASL, on devrait lui permettre de s’inscrire dans une école pour Sourds.

C’est fantastique! Il y a deux ou trois ans, un tribunal en Saskatchewan a statué que le gouvernement avait la responsabilité de fournir aux enfants Sourds une éducation en langue des signes. Maintenant, une cour en Ontario a statué que le gouvernement a la responsabilité d’accepter les enfants Sourds dans les écoles pour les Sourds s’ils peuvent profiter de la langue des signes — il ne peut pas fonder sa décision uniquement sur un audiogramme.

Donc, les jugements de deux tribunaux dans deux provinces appuient les écoles pour les Sourds et l’éducation en ASL/LSQ. Il est important de continuer à faire pression sur toutes les provinces pour que plus d’enfants Sourds soient admis dans les écoles pour les Sourds. Pour bien des enfants, c’est le meilleur choix!