Mise à jour de le projet: Donner du pouvoir aux jeunes filles sourdes et la prospérité économique aux jeunes femmes

Nouvelles & Évènements
mercredi 12 février 2014

womens

Depuis mars 2013, l’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf gère un projet « Donner du pouvoir et la prospérité économique aux jeunes filles et aux jeunes femmes Sourdes ». Ce projet se concentre sur deux groupes d’âge, les 13 à 18 ans et les 19 à 25 ans. Les deux objectifs de ce projet sont d’améliorer la compréhension des participantes de l’importance d’être financièrement indépendante et d’améliorer leurs compétences en réseautage et en création de liens avec la communauté Sourde. Les sessions seront offertes tout au long de cet hiver et au printemps.

Robyn Mackie, de Calgary, en Alberta, est la directrice du projet et Leanor Vlug, de Vancouver, en Colombie-Britannique est la présidente du Comité consultatif. Elles ont travaillé dur pour recruter des femmes Sourdes expérimentées pour se joindre au Comité consultatif – celui-ci est maintenant composé de six femmes – Leanor, Linda Cundy d’Edmonton, Norma Jean Taylor de Calgary, Linda Wall de London, en Ontario, d’Alice Dulude de Montréal, Québec, et de Leanne Gallant, d’Halifax, Nouvelle-Écosse. Ces femmes ont des liens étroits avec leurs communautés locales Sourdes et ont de l’expérience dans l’enseignement et le travail avec des groupes, en particulier auprès de jeunes Sourds. Leurs rôles consistent à rassembler des ressources, donner des conseils à la directrice de projet, et de déterminer des objectifs spécifiques en fonction des besoins uniques de chaque province.

Il y a des groupes locaux de travail (GLT) à Vancouver, Calgary, Edmonton, Montréal et Halifax, où les femmes Sourdes locales organiseront et participeront aux activités pour les filles et les jeunes femmes. Le Comité consultatif et la directrice ont été en consultations avec les dirigeants des GLT pour déterminer quel est la meilleure période de l’année pour débuter les sessions. Le nombre de sessions sera déterminé par chaque groupe de travail local avec la compréhension que ces deux objectifs seront bien atteints – la prise de conscience d’être financièrement indépendante et l’organisation d’événements dans la communauté. On a constaté qu’en général, lorsque les filles et les jeunes femmes ont la possibilité de planifier un événement communautaire, elles se sentent responsabilisées et comprennent l’importance du travail d’équipe.

Si vous êtes intéressée à participer à ce projet, n’hésitez pas à communiquer avec la personne-contact, Robyn Mackie à: robyn.mackie70 @gmail.com