Déclaration sur les questions d’éducation des Sourds pendant la pandémie COVID-19

Les communautés de Sourds à travers le Canada ont été touchées par la propagation rapide de COVID-19 et son effet sur les systèmes de santé canadiens. La pandémie a mis en évidence les problèmes d’accès des personnes sourdes à l’information et aux services publics, y compris l’éducation.

Partout au Canada, les enfants et les jeunes sourds et malentendants n’ont pas accès à une éducation de qualité en langue des signes (Langue des signes québécoise, American Sign Language, langues des signes autochtones, langues des signes tactiles et autres langues des signes utilisées par les communautés de Sourds au Canada). Les parents d’enfants sourds n’ont pas non plus accès à des cours complets de langue des signes, financés par des fonds publics, pour aider les parents à apprendre la langue des signes et à communiquer au sein des familles.

Le manque de services appropriés en langue des signes pour les enfants Sourds et leurs familles entraîne une privation de langage, ce qui a un effet direct sur l’éducation des enfants Sourds. La privation linguistique est le manque d’accès à une langue des signes naturelle pendant environ les cinq premières années de la vie1. Les enfants et les jeunes Sourds qui ont été privés de leur langue pendant la petite enfance ont des besoins d’apprentissage permanents qui doivent être pris en compte par les éducateurs, les gouvernements et les prestataires de services.

Le Canada a signé et ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH). La CDPH invite les pays à offrir aux enfants sourds une éducation en langue des signes afin de maximiser leur développement scolaire et social. Le Canada a également signé et ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (CDE). La CDE demande aux pays de veiller à ce que les enfants handicapés aient accès à l’éducation afin que les enfants puissent s’épanouir le plus possible.

Cependant, dans la plupart des provinces et territoires, les gouvernements et les écoles ne respectent pas leurs obligations envers les enfants et les jeunes Sourds en vertu de la CDPH ou de la CDE. C’est ce que révèlent les plaintes des parents d’enfants Sourds concernant les droits de l’homme dans les provinces et les rapports des défenseurs des enfants et des commissions des droits de l’homme dans tout le Canada234567 .

En raison de la pandémie, chaque province et territoire a fermé ses systèmes scolaires de la maternelle à la 12e année. Bien que certaines provinces offrent des possibilités d’apprentissage en ligne, celles-ci ne sont accessibles aux enfants et aux jeunes Sourds, à condition qu’au moins un enseignant qualifié maîtrisant la langue des signes soit disponible. La situation est aggravée par l’absence fréquente de sous-titrage et d’interprètes qualifiés en langue des signes dans les classes et les réunions en ligne.

La plupart des supports en ligne ne sont pas conçus pour répondre aux besoins d’apprentissage visuel des enfants et des jeunes Sourds. Le simple fait de recruter un interprète en langue des signes pour interpréter les supports d’apprentissage en ligne peut constituer un obstacle supplémentaire. Souvent, il incombe aux enseignants de réélaborer les supports de cours en ligne provenant des conseils scolaires ou des ministères de l’éducation pour répondre aux besoins des apprenants Sourds. Le matériel en ligne doit inclure des contenus visuels, des démonstrations et d’autres innovations pédagogiques conçues pour les apprenants Sourds.

La CDPH invite les pays à assurer l’égalité d’accès à l’enseignement postsecondaire, à la formation professionnelle et à l’éducation des adultes. Pendant la pandémie, les cours de langue et d’alphabétisation pour adultes Sourds ont été fermés, et les apprenants ont un accès variable aux possibilités d’apprentissage en ligne et à la technologie.

Le passage à l’apprentissage en ligne par les établissements d’enseignement supérieur a également créé des inégalités pour les étudiants Sourds en raison du manque d’égalité d’accès au matériel et aux possibilités d’apprentissage. Les cours et les réunions en ligne peuvent constituer des obstacles pour les étudiants Sourds de l’enseignement supérieur. L’accès des apprenants Sourds doit être soutenu par une pédagogie appropriée qui répond à leurs besoins d’apprentissage visuel.

La CDPH et la CDE appellent les pays à fournir aux parents d’enfants Sourds des services qui les aident à remplir leurs obligations parentales. Ces services comprennent une intervention précoce pour prévenir d’autres handicaps, tels que ceux causés par la privation de langage. Cependant, la plupart des provinces et territoires n’offrent pas de soutien complet pour l’apprentissage de la langue des signes par les parents et les jeunes enfants Sourds, ni pour l’accès à l’éducation et aux soins de la petite enfance. Récemment, le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé des coupes dans le financement de l’intervention précoce pour les enfants Sourds, notamment la fermeture de la seule école maternelle de la province qui dispense un enseignement en American Sign Language 8.

Pendant la pandémie, les enfants Sourds peuvent être encore plus isolés à la maison et ne pas avoir accès à la communication. Les enfants Sourds sont également beaucoup plus exposés au risque d’abus et d’exploitation9.

En tant qu’association nationale représentant les personnes Sourdes au Canada, l’ASC-CAD est un membre ordinaire de la Fédération mondiale des Sourds (FMS). La FMS a publié une déclaration commune répondant aux besoins de sauvegarde et de protection des enfants et des jeunes Sourds pendant la pandémie COVID-1910 et une déclaration et des lignes directrices sur les meilleures pratiques pour l’accès à l’enseignement supérieur des étudiants Sourds pendant la pandémie COVID-1911.

L’ASC-CAD demande aux gouvernements canadiens et provinciaux et territoriaux de prendre les mesures suivantes :

  • Veiller à ce que les enfants et les jeunes Sourds bénéficient d’un accès équitable à l’information et à l’éducation en langue des signes pendant la pandémie, y compris l’accès à l’enseignement par des enseignants compétents en langue des signes et la fourniture de matériel d’apprentissage visuel;
  • Veiller à ce que les étudiants et les apprenants adultes Sourds de niveau postsecondaire aient un accès équitable aux possibilités d’apprentissage;
  • Veiller à ce que les parents d’enfants Sourds reçoivent un soutien pour l’apprentissage à distance de la langue des signes afin de favoriser la communication familiale et le développement du langage des enfants;
  • Mettre en place des services d’urgence accessibles en langue des signes pour les enfants Sourds qui sont vulnérables aux abus;
  • Veiller à ce que les parents et les enfants et jeunes Sourds reçoivent un soutien pour l’utilisation sûre des médias sociaux et d’Internet.

1 Hall, W.C., Levin, L.L., & Anderson, M.L. (2017). Language deprivation syndrome: A possible neurodevelopmental disorder with sociocultural origins. Social Psychiatry and Psychiatric Epidemiology, 52, 761-776.[Traduction : Syndrome de privation de la langue : Un possible trouble neurodéveloppemental d’origine socioculturelle. Psychiatrie sociale et psychiatrie épidémiologique], https://doi.org/10.1007/s00127-017-1351-7

2 CBC News. (2019, September 6). Parent says school district failed her deaf son by hiring unqualified teacher. CBC News. Retrieved November 7, 2019 from [Traduction : Un parent dit que le district scolaire a laissé tomber son fils Sourd en engageant un enseignant non qualifié. CBC News. Récupéré le 7 novembre 2019 de https://www.cbc.ca/news/canada/newfoundland-labrador/nlesd-school-deaf-student-1.5272898

3 Lord, R. (2019 November 2). “They are hurting him”: Newfoundland family fights for education equality. Global News. Retrieved November 4, 2019 from https://globalnews.ca/news/6113747/ewfoundland-human-rights-complaint/ [Traduction : « Ils lui font du mal » : Une famille de Terre-Neuve se bat pour l’égalité en matière d’éducation. Global News. Consulté le 4 novembre 2019 sur] https://globalnews.ca/news/6113747/ewfoundland-human-rights-complaint/

4 McKenzie-Sutter, H. (2019, October 29). N.L. father says review of services for deaf children must include families. CTV News. Retrieved November 4, 2019 from https://www.ctvnews.ca/canada/n-l-father-says-review-of-services-for-deaf-children-must-include-families-1.4660089  [Traduction : Un père de Terre-Neuve dit que l’examen des services pour les enfants Sourds doit inclure les familles. CTV News. Récupéré le 4 novembre 2019 sur] https://www.ctvnews.ca/canada/n-l-father-says-review-of-services-for-deaf-children-must-include-families-1.4660089

5 Langenegger, S. (2016, June 15). Youth justice system “failed” late Sask. teen with hearing disability who tried gesturing severity of illness. CBC News. Retrieved November 1, 2019 from https://www.cbc.ca/news/canada/saskatchewan/advocate-says-sask-teenager-failed-by-youth-justice-system-1.3636392 [Le système de justice pour les jeunes a « échoué » à la fin de l’année en Saskatchewan. Un adolescent malentendant a essayé de faire des gestes pour montrer la gravité de sa maladie. CBC News. Récupéré le 1er novembre 2019 sur] https://www.cbc.ca/news/canada/saskatchewan/advocate-says-sask-teenager-failed-by-youth-justice-system-1.3636392 ]

6 Pringle, B. (2016). The silent world of Jordan: Special investigation report. Regina, SK: Saskatchewan Advocate for Children and Youth. Retrieved November 25, 2019 from https://www.saskadvocate.ca/sites/default/files/u12/The%20Silent%20World%20of%20Jordan%20Public%20Report%20June%2015%202016.pdf [ traduction : Le monde silencieux de Jordan : rapport d’enquête spécial. Regina, SK: Saskatchewan Advocate for Children and Youth. Consulté le 25 novembre 2019 sur le site] https://www.saskadvocate.ca/sites/default/files/u12/The%20Silent%20World%20of%20Jordan%20Public%20Report%20June%2015%202016.pdf

7 Saskatchewan Human Rights Commission. (2016). Access and equality for Deaf, deaf and hard of hearing people: A report to stakeholders. Retrieved November 25, 2019 from https://saskatchewanhumanrights.ca/pub/documents/news/2016/20160512_SHRC_DdHoH_Report.pdf  [Traduction : Accès et égalité pour les personnes Sourdes, Sourdes et Malentendantes : Un rapport aux parties prenantes. Consulté le 25 novembre 2019 sur le site] https://saskatchewanhumanrights.ca/pub/documents/news/2016/20160512_SHRC_DdHoH_Report.pdf

8 Raghem, I., & Steacy, L. (2020, April 30). She came to life in that preschool”: Parents rally to save Lower Mainland’s only preschool for deaf children. City News 1130. Retrieved from https://www.citynews1130.com/2020/04/30/she-came-to-life-in-that-preschool-parents-rally-to-save-lower-mainlands-only-preschool-for-deaf-children/ [Traduction : « Elle a pris vie dans cette école maternelle » : Les parents se mobilisent pour sauver la seule école maternelle du Lower Mainland pour les enfants Sourds. City News 1130. Consulté sur] https://www.citynews1130.com/2020/04/30/she-came-to-life-in-that-preschool-parents-rally-to-save-lower-mainlands-only-preschool-for-deaf-children/

9 Humphries, T., Kushalnagar, P., Mathur, G., Napoli, DJ, Padden, C., Rathmann, C., & Smith, S. (2016). Language choices for deaf infants: Advice for parents regarding sign languages. Clinical Pediatrics, 55(6), 513–7. http://dx.doi.org/10.1177/0009922815616891 [Traduction : Choix de la langue pour les bébés Sourds : Conseils aux parents en matière de langues des signes. Pédiatrie clinique, 55(6), 513-7].

10 http://wfdeaf.org/news/resources/joint-statement-responding-to-the-safeguarding-and-protection-needs-of-deaf-children-and-youth-during-the-covid-19-pandemic-2/

11 http://wfdeaf.org/news/access-to-higher-education-for-deaf-students-during-the-covid-19-pandemic/?fbclid=IwAR1qcjGlRfW1AikB1sI2-dztiUchnihYF0YYmzZqyHwDWionF-JPcohDiTE