Le CRTC apporte son soutien à l’ASC qui réclame depuis longtemps le sous-titrage de 100 % des programmations télévisuelles

Nouvelles & Évènements



Le CRTC apporte son soutien à l’ASC qui réclame depuis longtemps le sous-titrage de 100 % des programmations télévisuelles

vendredi 18 mai 2007

OTTAWA, ON – (18 mai 2007) L’Association des Sourds du Canada (ASC), l’organisation nationale qui représente les citoyens sourds du Canada, soutient la récente décision rendue par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui prescrit que les radiodiffuseurs canadiens doivent procéder au sous-titrage codé de 100 % de leurs programmations télévisuelles.
Le CRTC a ordonné à l’ensemble des radiodiffuseurs d’assurer la qualité, l’exactitude et la fiabilité de leurs sous-titrages. Le Conseil a fondé sa décision sur les propositions émises par une catégorie d’intervenants dont l’ASC, des personnes sourdes, des radiodiffuseurs et annonceurs.

« Voilà trente ans que nous défendons nos droits et cela a fini par porter ses fruits! Le CRTC s’est rallié à nos arguments pour la mise en place de cette nouvelle politique, » a déclaré James Roots, le directeur exécutif de l’ASC. « Ils ont plus particulièrement cité la plupart des points avancés par l’ASC dans sa présentation et ses propositions écrites. Nous attendons avec impatience cette nouvelle évolution de la radiodiffusion canadienne. »
« Chaque jour, si on ne tient pas compte des innombrables annonces publicitaires et promotions, il y aura six heures de programmes qui ne seront toujours pas sous-titrés, » ajoute Sheila Carlin, présidente de l’ASC. « Nous avons remporté une victoire majeure mais nous n’avons pas encore gagné la guerre. »

Le sous-titrage codé, la représentation de textes de l’audio des émissions programmées ont une grande importance pour les personnes sourdes ou malentendantes car c’est ce qui les relie au contenu télévisé. À la télévision, le contenu sous-titré inclut les dialogues, les effets sonores et toute autre information significative, qui sont indiqués dans un bandeau au bas de l’écran.

Cette décision constitue un jalon important. Elle fait suite à l’avis d’audience publique en radiodiffusion CRTC 2006-5 du CRTC, un processus d’examen de la politique télévisuelle.

Nous espérons que la décision rendue par le CRTC sera également profitable aux personnes qui apprennent l’anglais ou le français, en leur donnant la possibilité d’améliorer leur compréhension, leur capacité linguistique ainsi que leur capacité de lecture et d’écriture, et ce, dans l’une ou l’autre langue.

30-

Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter :

Sheila Carlin, présidente James Roots, directeur
204-284-9373 TTY exécutif
sheilaatdrc@mobility.blackberry.net 613-565-8882 TTY jroots@mobile.rogers.com

Ces deux personnes-ressources sont sourdes et le mieux est de les contacter par courriel.

L’Association des Sourds du Canada est une organisation nationale qui représente
310 000 Sourds canadiens. L’ASC offre des consultations et des informations sur les besoins des Sourds et leurs intérêts au public, aux entreprises, aux médias, aux éducateurs, aux gouvernements et autres. L’ASC fait des recherches et collecte des données sur les questions liées à la surdité; l’ASC produit des rapports sur ces études et offre une expertise les concernant, crée et exécute des programmes expérimentaux.