L’inclusion des personnes handicapées est crucial pour le succès des technologies d’accessibilité

Pour diffusion immédiate
10 Novembre 2020                                                            

Ottawa (ON) – Selon une étude récente de l’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf (ASC-CAD), inclure les personnes handicapées dans la recherche, le développement et le marketing de technologies d’accessibilité pourrait décider de la réussite ou de l’échec de ces technologies.

« Ce genre d’inclusion est malheureusement trop rare », déplore Jim Roots, le directeur général de l’ASC-CAD. « Généralement, ce sont les personnes qui ne sont pas handicapées qui créent des appareils et technologies qu’ils pensent utiles pour nous. Ils se trompent souvent, car ils ne prennent pas la peine de nous demander notre avis. »

Ainsi, des années de travail et de l’argent sont gaspillés dans la création de technologies dont la population cible n’a pas l’envie, les moyens ou le projet d’utiliser.

L’ASC-CAD a engagé deux équipes de recherche pour entreprendre cette étude : David Berman Communications inc., une équipe internationale phare de design accessible située à Ottawa, et le Comité sur les services sans fil des Sourds du Canada, un organisme national qui défend l’égalité quant à l’accès aux services sans fil et à des prix équitables pour les Canadiens Sourds, Sourds- aveugles, et malentendants.

Le projet a été financé en partie par le Bureau de la consommation du ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique Canada. Le but de ce projet était de renforcer l’attention que le marché porte aux Canadiens ayant des troubles de la communication et d’abolir les obstacles qui les empêchent de participer à ce marché.

« Lorsqu’elles sont conçues correctement et avec la pleine participation des personnes handicapées, les nouvelles technologies peuvent nous aider de la même façon qu’elles aident le grand public, » a ajouté Jim Roots. « La pandémie actuelle a démontré à tout le monde l’incroyable accessibilité qu’offrent les vidéoconférences. »

« Les personnes Sourdes utilisent depuis des années les appels vidéo pour passer des appels téléphoniques, car la vidéo nous permet de communiquer en langue des signes. Aujourd’hui, tout le monde s’aperçoit que les vidéoconférences sont le grand égalisateur pour la technologie téléphonique : il ne manque qu’un interprète en langue des signes qualifié à distance et prenez deux minutes pour expliquer son fonctionnement pour qu’on soit tous sur un pied d’égalité. »

L’Association des Sourds du Canada – Canadian Association of the Deaf est l’organisme national d’information, de recherche et d’action communautaire pour les Canadiens Sourds. Elle a pour mission de protéger et de promouvoir les droits, besoins et inquiétudes des personnes Sourdes au Canada. Fondée en 1940, il s’agit du plus vieil organisme national de consommateurs handicapés au pays.

— 30 –

Pour plus d’informations, veuillez contacter Jim Roots, directeur général, par courriel à l’adresse jroots@cad.ca ou rendez-vous sur www.cad.ca.