Pourriels et compagnie… gare à l’arnaque!

Nouvelles & Évènements



Pourriels et compagnie… gare à l’arnaque!

lundi 15 janvier 2007

Le courriel et Internet ont des avantages vraiment inédits pour les personnes sourdes! Il existe malheureusement des gens malhonnêtes qui se valent de ces systèmes pour tromper leurs semblables. Ce qui est d’autant plus malheureux, c’est que les personnes sourdes ont été souvent la cible de ces escrocs depuis l’an dernier.

Ces gens se présentent souvent comme étant sourds eux-mêmes. Il en est peut-être ainsi – qui sait? En tous cas, ils connaissent parfaitement les expressions et les références exactes à utiliser. Ils vous parlent d’ATS et de la langue des signes, et il leur arrive d’évoquer des organisations précises s’intéressant aux personnes sourdes.

Ils sollicitent ensuite votre aide, et vous demandent votre numéro de votre compte bancaire ou tout autre renseignement personnel.

NE DONNEZ AUCUNE INFORMATION PERSONNELLE À MOINS DE CONNAÎTRE VOTRE INTERLOCUTEUR!

Un escroc transmet un courriel disant représenter l’Association internationale des sourds britannique. Cela vous semble tout à fait légitime, n’est-ce pas? Ne s’agirait-il pas de l’Association nationale des sourds de la Grande-Bretagne? EH BIEN, NON, CE N’EST PAS DE CELA QU’IL S’AGIT! Une telle organisation n’existe pas! Celui qui vous adresse ce courriel est un voleur et un menteur. N’Y RÉPONDEZ SURTOUT PAS!

Chaque fois que vous recevrez un courriel vous demandant de l’argent, des renseignements personnels, des mots de passe, etc., dites-vous bien qu’il y a anguille sous roche et qu’il s’agit d’une arnaque. Si vous hésitez à propos de la légitimité d’un courriel que vous recevez, transmettez-le nous et nous vous dirons s’il s’agit d’une escroquerie ou pas.

Aussi, ne faites aucun cas des courriels que vous recevrez d’organismes qui se disent des banques ou des compagnies de carte de crédit. Les banques et compagnies de crédit légitimes ne vous transmettront JAMAIS un courriel À MOINS QUE vous ne leur EN AYEZ envoyÉ un d’abord. Par exemple, si vous transmettez un courriel au gestionnaire des comptes de la succursale locale de votre banque pour lui poser une question à propos de votre compte, il vous transmettra une réponse. Mais il ne vous enverra JAMAIS AU GRAND JAMAIS un courriel à propos de votre compte à moins que vous ayez communiqué avec lui d’abord. Un courriel spontané émanant d’une soi-disant banque ou compagnie de carte de crédit est une arnaque, particulièrement s’il ne comporte pas le nom ni le poste de l’expéditeur. Il s’agit tout simplement d’un autre voleur qui se vaut d’artifices pour vous dérober de l’argent, ou pire encore, votre identité.

Restez alerte, gardez l’œil bien ouvert et faites attention!